Les monnaies locales complémentaires (MLC), pour un développement inclusif et socio-éco-conditionné

Abstract - EN

MLCs (complementary local currencies) make it possible to socially and environmentally condition the circulation of money, for more sustainable production and consumption circuits, with a sustainable reorientation of local economies. An evolution of more circular, functional and shared production methods makes it possible to promote the choice of a local preference by committed consumers. This generic term of MLC includes several monetary architectures, ranging from mutual credit circuits, such as barter, to payment securities, guaranteed in euros, time banks and other time-based exchange systems. Several organisations result from combinations between these different systems, coupled with systems in official currency, such as micro-credit or mobile banking. All these systems make it possible to compensate for “monetary scarcity” (Dissairs, 2013) and to decently promote new forms of productive and inclusive activities, sometimes from the informal economy, by formalizing their exchanges, allowing traceability of flows and transparency, as requested by SDG 16.
MLCs, in their designs and applications, are SSE practices that are particularly relevant to meeting several Sustainable Development Goals, particularly for SDGs 8, 12, 16 and 17.

Abstract - FR

Les MLC (Monnaies locales complémentaires) permettent de conditionner socialement et environnementalement la circulation monétaire, pour des circuits de productions et de consommations plus soutenables, avec une réorientation durable des économies locales. Une évolution des modes de productions plus circulaires, plus fonctionnels et mutualisés, permettent de valoriser le choix d’une préférence locale par des consommateurs engagés. Ce terme générique de MLC regroupe plusieurs architectures monétaires, allant des circuits en crédit mutuel, de type barter, jusqu’aux titres de paiement, cautionnés en euros, en passant par les banques du temps et autres systèmes d’échange à base temps. Plusieurs organisations résultent de combinatoires entre ces différents systèmes, couplés avec des dispositifs en monnaie officielle, comme le micro-crédit ou le mobile banking. Tous ces systèmes permettent de pallier à la « rareté monétaire» (Dissaux, 2013) et de valoriser décemment de nouvelles formes d’activités productives et inclusives, parfois issues de l’économie informelle, en formalisant leurs échanges, permettant une traçabilité des flux et une transparence, telles que sollicitées par l’ODD 16.
Les MLC, dans leurs conceptions et leurs applications, sont des pratiques de l’ESS, particulièrement pertinentes pour satisfaire plusieurs objectifs de Développement Durable, en particulier pour les ODD 8, 12, 16 et 17.

SDGs in this paper:

08. Decent Work and Economic Growth12. Responsible Consumption and Production16. Peace Justice and Strong Institutions17. Partnerships for the goals