Accueil

 

Check out the dedicated page on SSE responses to COVID-19: information from the members and observers of the UNTFSSE

 

La communauté internationale du développement s’accorde sur la nécessité de penser le développement différemment. Les récentes crises financières et alimentaires, lechangement climatique, ainsi que la pauvreté persistante et l’aggravation des inégalités n’ont pas été endigués par le “business as usual”. Dans le contexte de l’Agenda 2030 pour le développement durable, l’économie sociale et solidaire (ESS) doit être envisagée comme une voie de transformation pour un monde meilleur.

Le Groupe de travail inter-agences des Nations Unies sur l’économie sociale et solidaire (UNTFSSE) a été créé afin d’accroître la visibilité et la reconnaissance de l’ESS dans les milieux politique et de la recherche, à l’échelle internationale. Nous sommes convaincus que l’ESS  recèle un immense potentiel permettant d’atteindre les objectifs de développement durable  en conjugant leurs dimensions économique, sociale et environnementale.

Parmi les membres et les observateurs, la UNTFSSE compte des agences des Nations Unies, d’autres organisations intergouvernementales, ainsi que des réseaux d’ESS sous l’égide d’associations. Au nombre des activités du Groupe de travail se trouvent : l’organisation d’événements au sein des Nations-Unies et d’autres instances internationales, le dialogue avec les décideurs politiques, l’élaboration et la diffusion de publications, et l’implication dans des projets collaboratifs avec les membres et les observateurs de la UNTFSSE. La réussite la plus récente a été le lancement du Knowledge Hub, une plateforme qui rassemble les recherches sur le potentiel de l’ESS pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), mis en avant par l’Agenda 2030.

“Ce groupe de travail rassemble différentes expertises, expériences et perspectives. Depuis 2013, il s’est considérablement développé. Son travail a été enrichi par l’arrivée de nouvelles agences des Nations Unies et de nouveaux réseaux d’organisations de la société civile. Nous nous réjouissons de ce qui a été réalisé, de ce qu’il reste à faire et de la manière dont nous pouvons le faire ensemble. Faceau changement climatique et à de considérables manques sur le plan social, le monde est confronté à des défis majeurs. Nous devons nous concentrer sur la manière dont nous pouvons élargir l’impact de l’économie sociale et solidaire pour relever ces défis, tout en la promouvant comme une voie pour la réalisation et pour la localisation des objectifs de développement durable (ODD). Nous devons nous assurer que c’est bien une approche centrée sur les personnes qui guidera nos modèles économiques. Travailler à la mise en place de conditions favorables – à tous les niveaux – permettra aux écosystèmes de l’ESS de s’épanouir dans le cadre d’économies plurielles, de sociétés plus inclusives et durables. Par le biais des systèmes éducatifs, nous devons atteindre  les nouvelles générations, celles qui peuvent enclencher le changement et conduire à un avenir meilleur”.

Victor van Vuuren,
Président de la UNTFSSE et directeur du département des entreprises à l’OIT

“L’économie sociale et solidaire englobe les organisations et les entreprises qui : 1) ont des objectifs économiques et sociaux (et souvent environnementaux) explicites ; 2) maintiennent, sous des formes et à des degrés divers, des relations coopératives, associatives et solidaires entre travailleurs, producteurs et consommateurs ; 3) pratiquent la démocratie et l’autogestion au travail. L’ESS comprend les formes traditionnelles de cooperatives, de mutuelles, ainsi que les groupes d’entraide de femmes, les groupes forestiers communautaires, les organismes d’aide sociale ou de ‘services de proximité’, les organisations de commerce équitable, les associations de travailleurs du secteur informel, les entreprises sociales, et les systèmes de monnaie communautaire et de financement alternatif”.

Peter Utting, ancien président de la UNTFSSE et directeur adjoint de l’UNRISD